Mon texte a été plagié : que faire ?

Le plagiat de texte est une pratique très fréquente sur Internet. Il consiste à reproduire sur une page web une partie ou l’intégralité d’un contenu déjà existant. En recourant au duplicate content, un site s’expose à des pénalités. Nous apporterons plus de détails dans la suite de cet article.

Qu’est-ce que le duplicate content ?

Le plagiat consiste à reprendre sur un site un contenu issu d’un seul ou de plusieurs autres plateformes. En général, les deux sites, celui qui est plagié et celui qui a plagié le texte, présentent un contenu similaire ou entièrement identique. Encore appelé duplicate content, le plagiat prend diverses formes. Entre autres, il résulte de la reproduction d’un texte copié-collé.

Quelles sont les conséquences du plagiat ?

Grâce à leurs algorithmes, les moteurs de recherche peuvent détecter le plagiat. En effet, ils gardent en mémoire les dates de publication des articles. Ainsi, lorsqu’un texte est copié-collé, Google le remarque. Les sites web qui recourent au duplicate content s’exposent à de nombreux risques. Ils peuvent être déclassés dans les SERPs, voire désindexés par Google.

Comment éviter de se faire plagier ?

Le bon usage des URLs constitue un aspect à prendre en compte pour éviter le plagiat. Veillez à la cohérence de vos URLs, en exploitant des adresses web uniformes. Insérez aussi des balises canonicales sur votre site. Ces balises précisent à Google quelle version de page privilégier en présence d’un plagiat de texte. Vous pouvez aussi contacter une agence de rédaction web pour l’écriture de vos articles. Les professionnels maîtrisent les principes du référencement et veillent à ce que vos contenus soient uniques.

Deux outils pour détecter le plagiat de contenu

Aucun site n’est à l’abri du duplicate content ! Il faut donc pratiquer une veille constante pour détecter le plagiat. À cet effet, vous pouvez utiliser Quetext. Il suffit d’y entrer le texte à vérifier et lancer la recherche. Le logiciel signale automatiquement les contenus similaires. Copyscape constitue un autre outil antiplagiat utile. Il existe sous deux versions, la version gratuite et la version payante. Nous recommandons cette dernière, car elle offre davantage de fonctionnalités. C’est d’ailleurs celle qu’utilise notre agence de rédaction web offshore.

Que faire si vous êtes plagié ?

Vérifiez d’abord qu’il s’agit bien d’un plagiat de texte. Un logiciel antiplagiat peut vous aider dans ce sens. Ensuite, envoyez un mail au plagiaire pour lui demander de retirer son article. Si cette démarche demeure infructueuse, informez Google de l’existence du contenu dupliqué.

Si vous souhaitez rendre vos contenus uniques, n’hésitez pas à nous contacter. Expérimentés, nos rédacteurs écrivent vos textes en tenant compte des spécificités de votre activité et surtout de vos objectifs. Chaque article rédigé est original. Ainsi, vous évitez les pénalités que réserve Google aux sites qui procèdent au plagiat.

Laisser un commentaire