+229 95152535 / +33 754008608     |     

Atropos Blog

Comment réussir le plan d’un article web ?

Bonnes pratiques Pas de commentaire 22 décembre 2019

Rédiger un article web n’est pas une tâche aisée. Il est essentiel de produire un contenu intéressant et utile pour ses lecteurs afin d’améliorer l’image de son blog ou de son entreprise. Aussi, le contenu doit prendre en compte l’enjeu que revêt son positionnement dans les résultats des moteurs de recherche.

Tout ceci passe par l’élaboration d’un plan percutant et bien structuré pour votre article. Ce dernier se doit de répondre à certains critères bien précis. Dans cet article, l’agence de rédaction web offshore Sinapi vous explique comment vous y prendre pour réussir la structuration de vos articles web.

 

Définissez une bonne cible pour votre article

Avant de démarrer le plan de votre article, vous devez avoir une idée claire de votre cible. Cela revient à répondre à la question : « Quelles sont les personnes à qui vous désirez vous adresser ? »

 

Par exemple, si votre sujet est « Comment entretenir sa barbe ? », votre principale cible sera les hommes adultes. Mais attention, les jeunes hommes et les adolescents peuvent être aussi intéressés par le sujet.

 

En effet, la nature de votre cible définira le langage que vous adopterez dans votre article ainsi que le type d’informations que vous allez y insérer. Si vous avez affaire à des personnes qui ont plusieurs années d’expérience dans un domaine, tout naturellement, vous n’adopterez pas l’approche que vous auriez utilisée pour des débutants. Pour ces derniers par exemple, il faudra prévoir un paragraphe au début de votre article pour expliquer votre sujet et les termes les plus importants. Ce qui ne sera pas forcément nécessaire pour des personnes qui sont expérimentées.

 

En définissant clairement votre cible, vous pourrez vous mettre dans la peau de vos lecteurs pour identifier avec précision le contenu qui pourra les intéresser.

 

Définissez l’action que vous attendez du lecteur

Chaque article a un objectif précis. En effet, vous voulez peut-être avoir plus d’abonnés sur votre blog, parler d’une promotion, pousser vos lecteurs à télécharger un e-book ou à commander un produit, amener vos lecteurs à partager vos contenus sur les réseaux sociaux, etc.

 

Cet objectif que vous vous fixez dès le départ conduira également votre plan et le contenu de votre texte. En effet, un article peut être comparé à un voyage. Vous prenez le lecteur par la main d’un point A et vous le conduisez vers un point B. Mais pour que cela réussisse, il faut que votre contenu soit orienté de sorte à lui donner envie de vous suivre et de vous « obéir ».

 

Par exemple, si vous souhaitez avoir plus d’abonnés grâce à un texte, il est quasiment indispensable que le contenu de votre article soit de qualité et qu’il soit très fluide. Si le plan est trop complexe et que le lecteur a du mal à se retrouver ou encore si le contenu est médiocre, il ne reviendra plus sur votre site.

 

Mais si vous avez un plan cohérent et un contenu de bonne qualité, il voudra tout naturellement s’abonner à la fin pour bénéficier d’autres conseils. C’est donc à vous de jouer.

 

Structurez votre article de sorte que le lecteur ait du plaisir à exécuter le call to Action que vous aurez placé à la fin de votre texte.

 

Classez vos informations

Dans un article, on donne un maximum d’informations au lecteur sur le sujet qui est abordé, mais elles ne sont pas toutes importantes au même titre. En effet, pour que votre plan soit excellent, il faut que vous divisiez les informations en deux grandes catégories :

 

  • les informations importantes : elles doivent être développées dans les premiers paragraphes de votre plan pour pouvoir capter l’attention du lecteur et le pousser à lire jusqu’au bout. Vous devez garder à l’esprit que sur Internet, un lecteur ne réagit pas comme s’il avait un livre en main. Il commence à regarder les titres, les sous-titres et les mots-clés pour évaluer la pertinence du contenu. Ensuite, si ces éléments l’ont captivé, il s’intéressera à l’introduction et au reste du contenu. Alors, pour définir les informations importantes à placer au début de votre article, suivez la règle des 5 W :

 

  • Who? (Qui)
  • What? (Quoi)
  • When? (Quand)
  • Where? (Où)
  • Why? (Pourquoi)

 

  • les informations moins importantes : le lecteur qui est sur son mobile ou sur son ordinateur est pressé. Il a de nombreuses sollicitations en même temps. Par conséquent, il faut éviter de lui proposer des informations qui lui seront vraiment inutiles. Éliminez les informations qui ne sont pas très pertinentes pour alléger votre texte.

 

Maintenant que vous avez fait ce travail de classement, il est important de trouver une suite logique entre les informations importantes. En effet, votre plan d’article doit avoir les caractéristiques suivantes :

 

  • l’idée générale du texte doit ressortir dans le grand titre ;
  • les informations captivantes doivent être dans les sous-titres. Certaines d’entre elles pourraient également servir de sous-titres de sous-titres ;
  • les idées doivent être développées dans des paragraphes.

 

Déterminez le ton de votre article

Pour obtenir les résultats que vous recherchez avec votre texte, il faut que le contenu ait e certaine orientation. En effet, si vous voulez faire du storytelling par exemple, vous devez définir si vous voulez créer de la joie, de la tristesse, de l’empathie ou autres. Cela influencera votre approche de manière globale.

 

Si vous allez plutôt faire un article descriptif, une interview ou un texte d’analyse, etc. la démarche sera différente et les mots que vous utiliserez seront différents.

 

Ici, il est aussi crucial de vous baser sur votre cible pour être sûr de faire les choix appropriés.

 

Trouvez les mots-clés et placez-les correctement

Il est important de prendre en compte les mots-clés dans la rédaction de votre plan d’articles, car cela y va de votre positionnement dans les résultats des moteurs de recherche.

 

En effet, chaque article doit tourner autour d’un mot-clé et contenir des mots-clés secondaires ainsi que des mots du même champ lexical pour qu’il soit bien référencé. Pour les identifier, vous pouvez faire une liste sémantique et analyser le trafic qui est associé à chaque mot sur Google. Il vous faut aussi étudier les mots-clés sur lesquels vos concurrents sont positionnés pour vous aligner dessus.

 

Mais vous pouvez également opter pour des mots-clés qui ont un trafic faible, la concurrence y est moins rude et vous avez beaucoup plus de chances de monter dans les résultats des moteurs de recherche. Une fois que vous avez choisi vos mots-clés, mettez-les dans le titre de votre article, les sous-titres et surtout, n’oubliez pas de les insérer de manière naturelle dans le contenu.

 

Pour plus d’efficacité, confiez simplement la rédaction de vos articles à l’agence de rédaction web offshore Sinapi.

Écrit par: José ADJINACOU

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *