TOP 10 des meilleurs photographes automobiles à suivre

La photographie est un art et peut-être même le plus fou des arts si l’on considère qu’elle consiste à saisir avec la plus grande précision un moment pour l’immobiliser sur une pellicule. Et la photographie devient plus folle quand il s’agit de prendre la vue claire et nette d’une voiture en course de fond. Nous vous proposons le top ten des photographes automobiles que vous aurez du plaisir à suivre.

1- John Zhang

Connu également sous le nom de 1013MM, Il est un éditeur de photos vivant à Los Angeles. L’objectif de sa vie rejoint bien l’objectif de son appareil photo : les belles voitures de courses qu’il traque partout à travers le monde.

2- Nicolas Jeannier

Voici l’homme des photos exceptionnelles et qui adore (comme vous sans doute) les Ferrari. Et surtout il a la géniale idée de laisser une petite légende sur ses photos, ce qui est tout à fait séduisant.

3- M. Romain, alias ACCobra

Il est inutile que l’on vous fasse un dessin sur un photographe d’un si grand talent. Sur sa galerie Flickr, on trouve bien toute sorte de beautés photographiques qu’il a prises au piège de son objectif.

4- Jamey Price

C’est un photojournaliste qui a sa base en Caroline du Nord. Grand accro du sport automobile, il ne se lasse pas de faire de magnifiques photographies des voitures de courses. Suivez-le, vous m’en donnerez des nouvelles.

5- Douglas Sonders

Le secret de Sonders, c’est son style d’éclairage, qui est unique et qui rend ses photographies à la fois réalistes et mythiques. En face de ses photos, Vous ne savez plus si vous êtes devant les voitures elles-mêmes qu’il a prises en image ou si plutôt vous êtes encore devant votre ordinateur.

6- Jeremy Cliff

Cliff est un photographe automobile installé à Chicago mais qui travaille de par le monde. Son travail est relayé dans Rides, le magazine de BMW, Performance BMW Magazine, le magazine de Ferrari, le Street Trucks, le Panorama Magazine et sur plusieurs blogs.

7- Deprem

Deprem, c’est l’homme qui vous sort de la déprime par ses photos époustouflantes. Et si vous avez besoin d’être convaincus, allez sur son site personnel. Des photos ahurissantes vous attendent.

8- Hervé Texier

Concessionnaire de voitures, photographe de la faune, de la nature et autres, Hervé Texier est l’homme à mille casquettes donc l’une est celle du photographe des automobiles de sport. On peut d’ailleurs admirer sur son site le vaste champ de son action toujours nouvelle et toujours teintée de génie et de beauté.

9- Larry Chen

Si j’avais à rebaptiser Larry, je l’aurais nommé « le roi des plans incroyables ». C’est d’ailleurs par sa capture des plans de dérive qu’il s’est accroché un public toujours croissant. Mais sa compétence n’est pas seulement de savoir photographier les mouvements rapides et d’arrêter le temps sur une pellicule. C’est aussi l’homme qui sait présenter les voitures sous un jour nouveau, c’est l’homme qui présente sur une photo une voiture ordinaire sous un aspect tout à fait extraordinaire.

10- Camden Thrasher

Voici celui qui a réussi à prouver que les voitures ont des émotions. D’ailleurs sur son site, il a classé les photographies en diverses sections comme «Solitude», «Intensité» et «Vitesse»… C’est que dans chaque photographie, chaque moment capturé par Camden a une vie, une émotion qui se communique à vous dès le premier regard que vous posez sur la photographie.

Super Ouigo

Le 2 avril 2013, la SNCF lançait une nouvelle offre de train à prix très réduit : Ouigo ! Il s’agit d’une offre segmentée, assez proche de la tarification appliquée pour l’autocar, le covoiturage et même les compagnies aériennes à bas prix. Ouigo s’est imprimé sur plusieurs points l’allure des compagnies low cost.

Ouigo, le voyage à 10 €

En segmentant son offre, Ouigo réduit le coût des billets. Il simplifie notablement le voyage pour les jeunes et stimule l’initiative même du voyage dont le coût pèse désormais moins lourd sur le budget des adolescents. Cependant l’offre ne leur est pas exclusivement dédiée.

10 euros, c’est le prix minimal d’un billet de voyage à bord des trains Ouigo. Les enfants âgés de moins de 12 ans ont leur billet à partir de 5 euros si l’on fait la réservation simultanément avec celle de l’adulte qui les accompagne.

Cependant Ouigo a aussi ses « petites exigences ». Par exemple, le voyage sur genoux n’est pas gratuit. Si un enfant (âgé donc entre 0 et 11 ans) voyage seul, il devra se procurer le billet adulte et payer à partir de 10€.

Ouigo la réinvention du voyage en train

En définitive, il faut reconnaitre que cette politique des prix bas redonne au voyage en train l’allant poétique qu’il avait eu à ses toutes premières heures, lorsque le train était encore à vapeur et demeurait le principal moyen de voyage. Avec Ouigo, la SNFC redynamise le voyage, réconcilie le train avec son passé populeux (ce qui n’est en rien une mauvaise chose). Et pour les esprits voyageurs assoiffés de bohême, il suffit désormais de garder 10 € au fond de sa poche et l’on pourra coller son nez contre la vitre d’un train : « Ouigo, let’s go ».